eur
Campagne d’été 2016

Du 31 juillet au 25 août 2016, vivez une aventure humanitaire hors norme avec la DA-connexion!

Notre association vous propose de partir 3 semaines soit pour une mission de rénovation soit pour l’animation d’un centre aéré, dans l’un des deux villages ci-dessous! Entourés d’autres bénévoles de différentes nationalités, vous apprendrez sur vous-mêmes et sur les autres comme jamais auparavant!Que vous soyez un jeune désireux d’évasion et de rencontres humaines ou une personne plus expérimentée voulant mettre à profit son expérience, la campagne d’été de la DA-connexion est l’occasion idéale.

Dossier inscription 2015-2016

 

 

affiche C2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Karin Dag environnement ext 

 

A 215 kms de la capitale, Petghavan est situé au cœur  d’une magnifique région montagneuse et boisée, le Tavush, au nord-est de l’Arménie.

Le village compte 144 écoliers et 30 enfants en maternelle. Une petite surface de l’école maternelle a déjà été rénovée mais la majorité de l’établissement souffre de multiples détériorations et manque de l’équipement le plus élémentaire (tables, chaises). L’école a donc besoin de sérieux travaux pour accueillir les enfants dans des conditions décentes. La rénovation d’une partie du bâtiment entreprise par la DA-connexion cet été permettrait d’accueillir dès la rentrée prochaine 40 enfants supplémentaires.

En termes d’animation, les enfants n’ont jamais eu l’occasion de profiter d’un centre aéré.

Situé dans la région de Chouchi à 5 kms de Shushi et 15 kms de la capitale Stepanakert, ce village d’éleveurs et d’agriculteurs de 669 âmes,est connu pour la lutte héroïque que ces habitants menèrent contre l’occupant azéri en 1992. Le village a payé un lourd tribut lors de cette guerre de libération en pertes humaines et en destructions matérielles.

Ces dix dernières années, Karin Dag a reçu des aides qui lui ont permis de se doter d’infrastructures diversifiées (crèche, centre culturel, maison pour tous), ainsi que d’un beau réseau de distribution de gaz et d’électricité. En 2012, l’aide financière conjointe des Fonds Arménien d’Uruguay, Grèce,  Argentine et Brésil a permis la construction d’un réseau d’adduction d’eau et l’approvisionnement en eau potable de l’ensemble du village.

Néanmoins, le village dispose d’un fort potentiel encore inexploité que l’action de la DAC pourrait permettre de révéler. Les salles de l’école élémentaire sont trop petites ; de nouvelles salles mériteraient d’être crées. En termes d’animation, les enfants n’ont jamais eu l’occasion de profiter d’un centre aéré.